Dites-le avec des images.new

Dites le avec des images

Publié dans Activmag, 

 

Brainstorming, pyramide inversée, incitation à la créativité, management participatif, sont les maîtres mots de votre boss depuis qu’il est revenu de son séminaire de direction. Mais comment donner véritablement la parole à toute votre équipe ? Comment faire en sorte que chacun se sente écouté, compris, considéré ? Vous avez entendu parler d’une méthode qui utilise des photos comme moyen d’expression et vous aimeriez en savoir plus. Il suffit de demander …

 

De quoi s’agit-il ?
Photolangage® est une marque déposée. Ses inventeurs, ont eu l’idée d’utiliser des photos comme support pour faciliter l’expression verbale d’adolescents qui rencontraient des difficultés à parler en groupe ? Devant le succès de cette première expérience, la méthode fut ensuite étendue à de nombreux domaines.

Comment çà marche ?
La PNL (Programmation Neuro Linguistique) explique le processus en partant du postulat que nous possédons deux hémisphères cérébraux qui interagissent entre eux constamment tout en présentant des fonctions spécifiques. L’hémisphère gauche décompose les problèmes et analyse. L’hémisphère droit s’intéresse au tout, innove et crée. Au pays de Descartes, nous expliquons volontiers les évènements à l’aide de raisonnements convaincants et incontestables. C’est l’hémisphère gauche qui travaille, celui qu’on appelle le cerveau masculin. Mais voilà, le raisonnement n’est pas intuitif, il découle d’une série de lois physiques, d’hypothèses de travail, d’expérience vécue et reconstituée. Pas facile de parler de nos ressentis dans ces conditions. Pas facile de mettre des mots sur nos impressions. Et c’est alors que l’image prend tout son sens comme medium de notre pensée. Pour exprimer une idée, nous choisirons l’image qui représente le mieux cette idée. C’est l’hémisphère droit qui travaille, celui qu’on appelle le cerveau féminin.

On peut se poser la question du choix des images. Sélectionnons-nous les photos au hasard ? Oui et non. On choisit au hasard du fait même qu’il ne faut pas réfléchir et laisser aller son intuition, son envie, son regard. Mais, ce n’est pas par hasard qu’une image nous interpelle. Nous la choisissons parce qu’elle nous appelle, parce qu’elle sollicite nos émotions. Cela peut être les couleurs qui attirent ou les formes ou encore la scène représentée. Il y a une connexion inconsciente qui se fait entre la représentation que nous avons de la réponse au problème cité et ce que nous voyons sur l’image.

Comment s’organise ce mode d’animation ?
Lorsqu’on utilise la méthode du photolangage®, on dispose un grand nombre de photos sur une table. Il est souhaitable d’avoir une grande diversité de paysages, de scènes de vie familiale ou professionnelle, de représentations de différents métiers ou loisirs. Des images tristes, d’autres au contraire très gaies. Des images en noir et blanc ou en couleur. Selon la question posée, chaque participant choisira une ou plusieurs images. Ainsi lors des échanges, chaque participant peut prendre la parole car chaque image est unique et donne la possibilité de s’exprimer avec ses propres mots. Il s’agira de décrire l’image choisie, de raconter ce que l’on voit, ce que l’on ressent, comme si nous étions dans une exposition de peinture, face à un tableau émouvant. Et ainsi, les explications apportées au groupe éclairent et enrichissent le sujet abordé par la question. Et chacun s’étonne de ce qui peut être dit et découvert, de ce qui est important pour chaque personne et qui n’était pas exprimé.

Quelle est sa spécificité ?
Le photolangage® permet non seulement à chacun de s’exprimer mais il permet à chacun de trouver sa pépite d’or de détecter la véritable définition du sens qu’il donne à sa propre vie, ou à son travail. Le photolangage® favorise l’expression des valeurs fondamentales et la découverte de ses motivations profondes.

 

Voir toutes les publications

©Christine Huchette2018

Retour à la médiathèque