Aller à la rencontre de soi-même

Etre son propre coach
L’important est de reconnaître sa propre valeur et de croire en sa capacité à faire les choses. L’essentiel est d’accepter que nos seules limites sont nos auto-limitations, qu’elles viennent de l’intérieur de nous et non pas de ce qui est extérieur à nous.

L’engagement du coach est de déceler tout le potentiel de la personne accompagnée. Sa mission est de contribuer à identifier ce qui l’empêche d’avancer, ce qui l’entraîne encore et toujours vers les mêmes schémas comportementaux dans le but de l’aider à vaincre ses doutes et ses peurs.

Donner au coaché les clés de sa maison
L’idée est de développer une connaissance de lui suffisante pour que rien ne puisse se passer à son insu. Il ne s’agit pas de penser qu’il puisse devenir invincible et irréprochable, il s’agit de découvrir ses modes de fonctionnement pour anticiper et contrôler ses réactions. Dans cet état d’esprit, tout peut arriver car il sait qu’il a les moyens de faire face.
Mettre en exergue ses forces et les entretenir.
Supprimer de sa doxa les opinions reçues culpabilisantes et frustrantes.

En savoir plus